Soutenance thèse : Sara CARVALHO – vendredi 21 septembre 2018  – LISBONNE

 

Cette thèse de doctorat se propose de décrire la conception, le développement et la mise en
œuvre d’EndoTerm, un outil terminologique consacré à l’endométriose et qui prétend
contribuer à une organisation et à un partage plus efficaces du savoir spécialisé concernant
cette pathologie.
Généralement, les principes théoriques et méthodologiques d’EndoTerm se trouvent ancrés
dans les synergies entre la Terminologie – en sa nature bidimensionnelle – et les ontologies
en tant qu’objets informatiques. Ceci se confirme dans la structure de base d’EndoTerm, qui
est composée par deux modules autonomes, s’articulant néanmoins: [1] le module
conceptuel, fondé sur des ressources terminologiques biomédicales existantes, telles que
SNOMED CT ou Unified Medical Language System ( UMLS), qui sont à la base d’une ontologie
formelle; et [2] le module linguistique, dont le but est d’enrichir la ressource terminologique
grâce l’introduction de termes, de définitions en langue naturelle et d’autres informations
linguistiques pertinentes. Le contenu de ce deuxième module découle de l’analyse
d’EndoCorpus, un corpus monolingue (anglais) constitué par des textes spécialisés dans le
domaine de l’endométriose, spécifiquement élaboré dans le cadre de ce projet.
L’un des principaux apports de ce travail de recherche concerne son inflexion sur les
définitions conceptuelles formelles et sur la rédaction des définitions en langue naturel, ainsi
que sur la façon dont la première peut aider la deuxième, en particulier à travers un
ensemble de modèles définitionnels. Une telle méthodologie peut fournir une approche plus
cohérente de la rédaction des définitions en langue naturelle dans des contextes de
communication plus spécialisés – et donc plus restreints -, en plus de contribuer à une
conception plus efficace de ces définitions en plusieurs langues.
Finalement, EndoTerm peut constituer une base importante pour les ressources
terminologiques et / ou lexicographiques existantes ou futures concernant le domaine de
l’endométriose et qui peuvent être dirigées soit à des utilisateurs humains, soit à des
machines, puisque le contenu d’EndoTerm peut être opérationnalisé à partir d’un
ordinateur. Nous présenterons, donc, une étude de cas impliquant une procédure
chirurgicale commune dans les cas d’endométriose, afin de montrer comment le contenu
d’EndoTerm peut être exporté et, par conséquent, partagé, dans des formats lisibles par
l’homme et par les machines, respectivement.